Dernier verre avec Toomas Beneath the Valley of the Wild Wolves (Toomas dans la vallée des loups sauvages)

Rencontre avec...

Entretien avec Chintis Lundgren, réalisatrice de Toomas Beneath the Valley of the Wild Wolves (Toomas dans la vallée des loups sauvages)

D’où vient cette histoire de Toomas le loup, ancien ingénieur reconverti en gigolo ?
Mon film précédent, Manivald, était très lent, très calme. J’avais envie que mon projet suivant soit plus agité, plus fou, dans le style des films de sexploitation de Russ Meyer. Et comme je m’efforce de créer un univers de personnages et que Toomas était déjà présent dans Manivald, où il tenait un rôle secondaire, j’ai pensé qu’il serait intéressant de se pencher sur son personnage et les raisons qui ont fait qu’il s’est retrouvé au lit avec Manivald et avec sa mère.

Pouvez-vous nous parler de votre style d’animation ?
J’anime sur papier, je photographie en numérique, puis je fais les couleurs et le montage sur ordinateur. Pour ce qui est de la mise en scène et de l’arrière-plan, j’aime que les choses restent le plus simples possible. Je trouve que beaucoup de films d’animation manquent de subtilité, surtout dans l’expression des émotions. Il n’est pas nécessaire de tout expliciter, il faut parfois mieux laisser le film faire son chemin dans la tête du spectateur.

Votre film a été sélectionné dans de nombreux festivals du monde entier. Qu’est-ce que ça vous fait, et quels sont vos projets pour l’avenir ?
Ça me fait plaisir ! Pour l’instant, avec mon coréalisateur Draško Ivezić, nous sommes en pleine écriture d’une série télé avec les personnages de mes trois derniers films. Voilà longtemps que nous avions envie de nous lancer là-dedans, mais on n’avait jamais assez de temps à y consacrer. Reste encore à trouver les sous.

Y a-t-il des libertés que le format court métrage vous a apportées en particulier ?
On a moins peur de l’échec.

Quelles sont vos références cinématographiques ?
Priit Pärn, Aki Kaurismäki. Et pour ce film, Russ Meyer.

Pour voir Toomas Beneath the Valley of the Wild Wolves (Toomas dans la vallée des loups sauvages), rendez-vous aux séances du programme I11 de la compétition internationale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *