Le festival 2020 dans la lucarne

Clermont dans la lucarne

À l’occasion du festival, les chaînes télévisuelles programment plusieurs émissions spéciales : une bonne opportunité de se replonger dans les éditions précédentes du festival ou de découvrir un aperçu de l’édition 2020 pour les absent(e)s !


Ce magazine propose des films courts, sélectionnés aux quatre coins du globe pour leur singularité, leur décalage, et surtout leur qualité.Top of the Shorts mettra le festival à l’honneur à travers deux émissions dédiées aux révélations de l’édition 2019.

Dimanche 2 février à partir de 22h30 sur CANAL+ CINÉMA :

Tigre de Delphine Deloget, prix CANAL + 2019
Synopsis : Sabine et Natacha ont vingt-deux ans. Elles vivent “ici”, l’une en face de l’autre, dans un trou paumé. Un jour, Natacha a une opportunité : partir “là-bas” et laisser Sabine seule “ici”. La trahison lui sera fatale.

Interview de Delphine Deloget 

Entretien avec Delphine Deloget

Dimanche 9 février sur CANAL+ CINÉMA :

Pile poil de Laurianne Escaffre et Yvonnick Mullerprix du rire Fernand Raynaud 2019
Synopsis : Dans trois jours, Élodie passe l’épreuve d’épilation de son CAP d’esthéticienne. Son père, boucher, aimerait bien qu’elle l’aide davantage à la boutique. Mais pour l’instant, Élodie a autre chose en tête : elle doit trouver un modèle. Un modèle avec des poils pour passer son examen.

Entretien avec Laurianne Escaffre et Yovonick Muller 

Jackrabbit d’Alex Fegganssélection internationale 2019
Synopsis : Jed et son père Glen tiennent une station-service perdue en plein désert australien. Ils portent un intérêt tout particulier à un jeune voyageur italien qui s’arrête faire le plein chez eux.

Interview avec Alex Feggans 

Entretien avec Alex Feggans


Cette année, la Collection est consacrée à la comédie musicale. Les films de la collection et l’émission seront disponibles sur myCanal après leur diffusion.

Samedi 1er février et samedi 8 février sur CANAL+ Cinéma :

Monsieur de Thomas Ducastel
Synopsis : Georgie et Stan vivent à Lens. Georgie rêve de scène et Stan de cinéma. Quand Georgie apprend que son idole sera présente au concours “Monsieur Pas-de-Calais”, il demande à Stan, qui réalise la vidéo, de l’aider à intégrer l’évènement. Mais les tensions sous-jacentes de leur relation vont éclater.

Belle étoile de Valérie Leroy
Synopsis : Thu Yen, 35 ans, est venue en France pour se marier mais les choses ne se sont pas passées comme prévu à son arrivée. Sa rencontre avec Marianne, femme de ménage au passé tourmenté, va changer le cours de sa destinée.

BBQ de Jeanne Mayer
Synopsis : Alexis Phon a dix-huit ans, et il n’a jamais quitté “Ici”, la zone pavillonnaire qui l’a vu naître. Un monde sous surveillance, où l’ennui paralyse les cœurs. Pourtant, un ailleurs existe, dit-on : c’est “Là-Bas”. Grâce à Aïssatou, dont il partage la colère, Alexis va trouver le courage de partir. Mais “Ici”, l’amour et la liberté ont un prix.

 

Rap night de Salvatore Lista
Synopsis : Camille et François s’aiment. François voudrait qu’ils s’installent ensemble mais Camille hésite. La nuit, vêtue comme une femme ninja, le visage masqué, elle sillonne en roller les rues de leur petite ville, une batte de base-ball à la main.

Fin de saison de Mathieu Vigneau
Synopsis : Bientôt la fin de saison au camping de Douglas et Marie. Les derniers touristes sont sur le départ. Lors de sa baignade matinale, Douglas découvre au fond de la rivière une langue humaine avec un piercing en forme de croix. À qui peut-elle bien appartenir ? Serait-ce un crime et qui en est l’auteur ? Douglas mène l’enquête, en musique.

14 ans de Barbara Carlotti
Synopsis : Été 1988 en Corse. Vanina, une adolescente de quatorze ans, fait les 400 coups avec sa cousine et sa grande sœur. Elles sortent en cachette pour aller danser et retrouver des garçons dans l’unique discothèque alentour. Pour cela, elles traversent le Col de Venaco sous le grand ciel étoilé.

Plot de Sébastien Auger 
Synopsis : Michel, dépressif chronique, est en route pour son village natal. En chemin, il fait une rencontre qui va changer le cours de son existence : un plot ! Ce compagnon de fortune peu banal va le pousser, malgré lui, à affronter ses traumas.


Chaque année, le Pôle court métrage de France Télévisions consacre des émissions spéciales au festival de Clermont-Ferrand et accompagne, sous forme de préachats, plus d’une centaine de courts métrages.

Présenté par Pauline Dévi le dimanche soir sur France 2
Focus sur l’édition 2020 : miroir d’un monde en mutation

Dimanche 26 janvier à 00h45 :

Je vais là-bas aussi d’Antoine Cuevassélection nationale 2020
Synopsis : Un homme et ses chiens traversent la montagne. Arrivés sur les hauteurs d’un plateau, ils font escale dans un refuge. Durant la nuit, d’autres hommes viendront s’y abriter.

Anna Vernor II d’Eduardo Carretié, sélection nationale 2020
Synopsis : Anna Vernor est morte il y a un an. Ses proches vont essayer de la faire revenir à travers un rituel fantastique reposant sur la parole et les souvenirs.

Invisível Herói de Cristèle Alves Meira, sélection internationale 2020
Synopsis : Duarte, un non-voyant d’une cinquantaine d’années, se lance à la recherche de son ami capverdien, Leandro. Malgré la chaleur de l’été lisboète, Duarte arpente les rues de son quartier, mais personne ne semble avoir vu ni même connu ce dernier. Son enquête va l’emmener au cœur de la nuit, jusqu’à révéler son secret.

Dimanche 2 février :

Blaké de Vincent Fontano, sélection nationale 2020
Synopsis : Deux vigiles dans le parking souterrain d’un immeuble de bureau surveillent de belles voitures. Le parking est vide et la nuit risque d’être longue. Pour se tenir compagnie, ils évoquent leurs philosophies, leurs blessures, leurs rêves. Mais on ne fantasme pas impunément, surtout dans un parking vide, où le rêve et le réel s’entrechoquent.

Bab Sebta de Randa Maroufi, sélection nationale 2019
Synopsis : Une suite de reconstitutions de situations observées à Ceuta, enclave espagnole sur le sol marocain. Ce lieu est le théâtre d’un trafic de biens manufacturés et vendus au rabais. Des milliers de personnes y travaillent chaque jour.

Le vendredi 31 janvier après minuit sur France 3 :
Retour sur l’édition 2019

Air comprimé d’Antoine Giorgini, sélection nationale 2019
Synopsis : Vincent, professeur de mathématiques dans un lycée, n’a aucune autorité sur ses élèves. Quand, accompagné de sa femme enceinte de cinq mois, il est pris pour cible par un tireur de paintball, il se persuade que le tireur est l’un de ses jeunes élèves.

Interview d’Antoine Giorgini

Entretien avec Antoine Giorgini

Las Cruces de Nicolas Boone, prix étudiant national 2019
Synopsis : Suivre les habitants de Las Cruces, un quartier défavorisé de Bogota, c’est plonger avec eux dans un monde intense où la violence côtoie l’espoir et la joie.

Interview de Nicolas Boone

Entretien avec Nicolas Boone

Fatiya de Marion Desseigne Ravel, sélection nationale 2019
Synopsis : Fatiya est jeune, drôle, charismatique et voilée. Cet après-midi, elle a promis à sa cousine, la jolie Yasmine, de la remplacer à un baby-sitting pour qu’elle puisse aller à son rencard.

Interview de Marion Desseigne Ravel

Entretien avec Marion Desseigne Ravel

Vendredi 7 février :
tout d’horizon du festival 2020

Genius Loci d’Adrien Mérigeausélection nationale 2020
Synopsis : Une nuit, Reine, jeune personne solitaire, voit dans le chaos urbain un mouvement vivant et brillant, une sorte de guide.

Je serai parmi les amandiers de Marie Le Floc’h, sélection Courts en Région 2020
Synopsis : Demain, Maysan a un rendez-vous administratif important pour sa famille. Mais son mari a une question qu’elle n’est pas prête à entendre.

Winter in the Rainforest (Un hiver dans la forêt tropicale) d’Anu-Laura Tuttelbergsélection internationale 2020
Synopsis : Scènes de la danse de la vie et de la mort dans la nature tropicale luxuriante telle qu’elle est vécue au jour le jour, année après année, par les créatures magiques qui peuplent la jungle de nos rêves.

 


Le magazine met en lumière cette 42e édition en consacrant son numéro 968 à un panorama des films sélectionnés en compétition, auxquels viendront s’ajouter des reportages.

Dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 février 2020, après minuit sur Arte :

L’âge tendre de Julien Gaspard-Olivieri, sélection nationale 2020, suivi d’une rencontre entre le réalisateur et son actrice principale Noée Abita qui viendront parler du film.
Synopsis : Diane, 16 ans, ne vit qu’à travers les yeux de sa mère, Sophie. Leur relation fusionnelle est de plus en plus encombrante pour l’adolescente. Grande gueule, provocatrice et en quête d’attention, la jeune fille cherche à se démarquer de sa mère et souhaite, le temps d’un week-end, vivre comme une grande.

Miss Chazelles de Thomas Vernay, sélection nationale 2019, suivi d’un “Zoom” sur le travail du cinéaste autour de ce court métrage.
Synopsis : Clara, jeune et jolie fille de dix-sept ans, a été élue première dauphine au concours de miss de la commune. Marie, sa concurrente, a obtenu quant à elle le tant convoité prix de Miss Chazelles-sur-Lyon. Alors qu’au village la tension monte entre les amis de Clara et la famille de Marie, les deux rivales semblent entretenir une relation ambiguë.

Un sujet “Autour du court“ s’intéressera à la rétrospective consacrée aux Mondes Paysans et proposera une rencontre avec Gérald Hustache-Mathieu et Michael Guerras, deux cinéastes qui chacun à leur manière ont filmé ce monde rare dans des courts métrages, respectivement Peau de vache et La parcelle.

Matriochkas de Bérangère McNeese, sélection internationale 2019.
Synopsis : C’est la fin de l’été, celui où Anna a commencé à découvrir sa sensualité. Lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte, elle se retrouve confrontée à un choix, le même que sa mère à son âge. Et si ce choix implique de rompre avec sa mère, elle trouvera un soutien là où elle ne s’y attendait pas.

 

Physique de la tristesse de Theodore Ushev, sélection internationale 2019
Synopsis : Un inconnu navigue à travers ses souvenirs de jeunesse en Bulgarie, lesquels le ramènent à la mélancolie et au déracinement croissants qui plombent son existence d’adulte au Canada.

 

L’interlude “Short Cuts” présentera le classique Cris et chuchotements d’ Ingmar Bergman revisité et résumé en une minute animée par Inès Sedan, qui avait notamment réalisé Love he Said, sélectionné en compétition labo en 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *