Le festival 2019 dans la lucarne

Clermont dans la lucarne

À l’occasion du festival, les chaînes télévisuelles programment plusieurs émissions spéciales : une bonne opportunité de se replonger dans les éditions précédentes du festival ou de découvrir un aperçu de l’édition 2019 pour les absent(e)s !


Ce magazine propose des films courts, sélectionnés aux quatre coins du globe pour leur singularité, leur décalage, et surtout leur qualité.Top of the Shorts mettra le festival à l’honneur à travers une émission dédiée aux révélations de l’édition 2018, et une seconde autour d’ovnis cinématographiques made in Clermont.

Dimanche 3 février dès 22h30 sur CANAL+ CINÉMA :

Bonobo de Zoel Aeschbacher, prix du public international 2018
Synopsis : Un film choral sur différents personnages vivant dans le même logement social et tous à la recherche de bonheur et de sens.

État d’alerte sa mère ! de Sébastien Petrettiprix du rire Fernand Raynaud 2018
Synopsis : Deux jeunes sans histoires veulent juste “niquer” tranquillement. Une comédie surréaliste qui dépeint une société où les violences policières et l’atteinte à la vie privée seraient devenues banales, normales, lassantes.

Interview de Sébastien Petretti

Dimanche 10 février :

Skuggdjur (Les ombres) de Jerry Carlsson, prix spécial du jury et prix CANAL+ internationaux 2018
Synopsis : La petite Marall accompagne ses parents à un dîner au cours duquel elle est sommée de bien se tenir. Au fil de la soirée, le comportement des adultes lui paraît de plus en plus étrange. Et personne ne semble avoir remarqué l’ombre qui déambule dans la maison.

Interview de Jerry Carlsson

Erebeta de François Vogel, sélection labo 2019
Synopsis : Un saut vertical au-dessus de la ville. Nous ricochons sur la chaussée, tournoyons autour des immeubles et traversons les rues de part en part. Ce point de vue rebondissant sur le Japon moderne est accompagné par la musique traditionnelle du Kuroda bushi.

 

Cette année, la Collection est consacrée au polar. Les films de la collection et l’émission seront disponibles sur myCanal après leur diffusion.

Dimanche 3 février à 16h05 et mercredi 6 février à 23h sur CANAL+ Cinéma / Samedi 9 février à 23h15 sur CANAL+ :

La belle affaire de Constance Meyer
Synopsis : À la frontière suisse, une détective est chargée d’enquêter sur une femme dont les allées et venues inquiètent son mari. La filature se met en place, la nuit tombe… et le désir refait surface.

À nous deux de Marie Loustalot
Synopsis : À trente ans, Auguste Pouplier n’est plus que l’ombre de lui-même. Il s’est fait usurper son identité et la justice absurde le tient coupable. Sa rencontre avec Sarah, une jeune avocate déterminée, le sort de sa solitude. Le temps d’une nuit, ils mènent l’enquête à travers la ville.

Forêt noire de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné
Synopsis : Dans le département du Jura, un juge demande une reconstitution afin de lever des zones d’ombre sur un meurtre. Les accusées, une famille de trois Québécoises, doivent recréer minutieusement la journée du crime.

Tomatic de Christophe Saber
Synopsis : Trois meilleurs potes, Jimmy, Samy et Sofi, ont l’idée du siècle : utiliser un vieux distributeur automatique de friandises pour vendre du shit. Et il y a un chien dans le film aussi.

Diversion de Mathieu Mégemont, sélection nationale 2019
Synopsis : Joël, un fait-diversier, part couvrir une affaire dans la campagne française. Lorsqu’il s’arrête après avoir écrasé un chien sur la route, il se trouve lui-même prisonnier des récits qu’il écrit d’habitude.


Chaque année, le Pôle court métrage de France Télévisions consacre des émissions spéciales au festival de Clermont-Ferrand et accompagne, sous forme de préachats, plus d’une centaine de courts métrages.

Présenté par Pauline Dévi, dans la nuit de dimanche à lundi après minuit sur France 2 dimanche 27 janvier : 

Pas de rêve pas de sexe de Sabrina Amaraprix France Télévisions du court métrage 2018
Synopsis : Pour la jolie Hind, le sexe c’est souvent et toujours le premier soir. Sauf avec Moktar, un romantique comme on en fait plus, qui lui lance un surprenant ultimatum : ils coucheront ensemble à la seule condition qu’il rêve d’elle ! Armée de très sérieuses méthodes, Hind se lance dans ce pari fou. 

Comment Fernando Pessoa sauva le Portugal de Eugene Green, sélection nationale 2019
Synopsis : Dans les années 1920, à la demande d’un de ses employeurs, le poète Fernando Pessoa conçoit un slogan publicitaire pour la boisson Coca-Louca, qui va affoler le gouvernement autoritaire de l’époque. 

Dimanche 3 février :

Egg (Œuf ) de Martina Scarpelli, sélection nationale 2019
Synopsis : Avez-vous considéré la nourriture comme un choix plutôt qu’un besoin ? Avez-vous considéré votre foyer comme l’endroit rêvé pour être malade en toute sécurité ? Avez-vous jamais ressenti un plaisir sexuel en mangeant quelque chose ? Moi, oui. 

Jupiter ! de Carlos Abascal Peiró, sélection nationale 2019
Synopsis : Noël 2018. Isabelle Barrère vient d’être nommée à la tête de son parti. Son fils Jupiter, assistant parlementaire, doit ce soir-là assurer la réception d’un cadeau protocolaire unique : le jambon Ortega.

Le vendredi 1er février après minuit sur France 3 :

Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van den Boom, sélection nationale 2019
Synopsis : Le potager, les petits pois, les pucerons et les culottes sales, Raymonde en a vraiment assez. Tout compte fait, elle préfèrerait le sexe, puis l’amour, puis l’immensité du ciel… 

Air comprimé de Antoine Gorgini, sélection nationale 2019
Synopsis : Vincent, professeur de mathématiques dans un lycée, n’a aucune autorité sur ses élèves. Quand, accompagné de sa femme enceinte de cinq mois, il est pris pour cible par un tireur de paintball, il se persuade que le tireur est l’un de ses jeunes élèves.

Fatiya de Marion Desseigne Ravel, sélection nationale 2019
Synopsis : Fatiya est jeune, drôle, charismatique et voilée. Cet après-midi, elle a promis à sa cousine, la jolie Yasmine, de la remplacer à un baby-sitting pour qu’elle puisse aller à son rencard.

Vendredi 8 février :

Las Cruces de Nicolas Boone, sélection nationale 2019
Synopsis : Suivre les habitants de Las Cruces, un quartier défavorisé de Bogota, c’est plonger avec eux dans un monde intense où la violence côtoie l’espoir et la joie.

La parcelle de Michaël Guerraz, sélection Courts en Région 2019
Synopsis : Yves a accepté l’implantation d’une parcelle de maïs expérimental sur son exploitation. Cette décision permet à son couple de retrouver une meilleure santé financière. D’autant qu’un bébé s’annonce. Un jour, Yves découvre une étrange sève qui coule le long d’un épi.


Le magazine met en lumière cette 41e édition en consacrant son numéro 925 à un panorama des films sélectionnés en compétition, auxquels viendront s’ajouter des reportages.

Dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 février 2019, après minuit sur Arte :

Le sujet de Patrick Bouchard, sélection labo 2019, suivi d’un zoom sur le cinéaste d’animation et sur son film “organique“.
Synopsis : Un animateur fouille son propre corps pour en extirper les souvenirs, les émotions et les angoisses qui viendront nourrir son œuvre. De la peau d’abord coupée au scalpel surgissent divers objets symboliques évoquant son passé.

Souvenir inoubliable d’un ami de Wissam Charaf, sélection nationale 2019
Synopsis : Au Liban, Chadi, un garçon de 13 ans, premier de sa classe, découvre qu’il peut monnayer son talent. Si ce n’est pas encore pour de l’argent, ce sera pour attirer l’attention de la jolie Raya à qui il n’ose pas parler.

Un sujet “Autour du court“ s’intéressera aux films en réalité virtuelle, de plus en plus présents aujourd’hui dans les festivals de courts métrages.

Per Tutta la Vita (Pour toujours) de Roberto Catani, sélection nationale 2019, suivi d’une rencontre avec l’illustrateur et cinéaste d’animation italien à propos de son film.
Synopsis : Au cours d’un voyage aux origines de leur mémoire, une femme et un homme retracent les moments les plus importants de leur histoire d’amour.

Jauría (La meute) de Pedro Pío, sélection nationale 2019
Synopsis : Acacio vit dans les montagnes qui surplombent Bogota, entouré d’une meute de chiens. Pour les nourrir, il doit descendre de temps à autre à la ville et échanger avec les citadins. Mais il n’est pas comme le reste des hommes, et les hommes ne sont pas comme lui.

L’interlude “Short Cuts“ présentera Terminator 2, film anthologique de James Cameron,
revisité et résumé en une minute animée par le cinéaste et graphiste Zaven Najjar.

Guaxuma de Nara Normande, sélection nationale 2019
Synopsis : J’ai grandi avec Tayra au bord d’une plage au nord-est du Brésil. Nous étions inséparables. Le souffle de la mer me rappelle des souvenirs heureux.

Dans l’interview “La première fois“, le réalisateur Jean-Bernard Marlin, à l’occasion de la sortie en France en DVD de son premier long métrage Shéhérazade, revient sur ses premiers courts La peau dure et La fugue, prix de la presse national et prix Adami d’interprétation masculine pour Adel Bencherif à Clermont-Fd en 2014.

D’un château l’autre de Emmanuel Marre, sélection internationale 2019 
Synopsis : Printemps 2017, dans l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle. Pierre, étudiant boursier dans une grande école parisienne, loge chez Francine, 75 ans, clouée dans un fauteuil roulant. Ils assistent, perplexes et désorientés, à la kermesse électorale qui se joue au dehors.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *