Lunch avec Wannabe

Rencontre avec...

Entretien avec Jannis Lenz, réalisateur de Wannabe

 

la mouche cf Pour commencer, pouvez-vous nous parler de la vraie chaîne YouTube « Coco Channel » ? Quelle était votre stratégie ? Combien de temps allez-vous la poursuivre ?
Il était très important pour moi de trouver le bon format pour mettre en œuvre mon idée. Depuis le tout début, YouTube joue un rôle capital dans l’histoire de Coco, il me semblait donc tout naturel et nécessaire de réaliser mon projet en cross-média. Les vidéos que l’on peut regarder sur la chaîne YouTube de Coco retracent l’histoire du film mais d’un point de vue différent. Ainsi, le spectateur peut imaginer lui-même la façon dont cette jeune fille se construit un univers fictif sur Internet et il peut également participer à son histoire en laissant des commentaires, en évaluant les vidéos ou en prenant part aux discussions sur « Coco Channel ». Ce qui comptait pour moi, en dehors de l’aspect purement narratif, c’était de toucher un public plus large grâce à ce type de réalisation. Je souhaitais toucher ces jeunes qui n’ont jamais entendu parler de festivals de cinéma mais qui passent leur temps à regarder des vidéos sur Internet. Mais pour cela, je ne pense pas que le meilleur moyen soit de diffuser en ligne des films faits pour le grand écran, j’ai donc voulu essayer autre chose, dans la continuité du sujet du film. Et je peux d’ores et déjà affirmer que cela fonctionne très bien. Que ce soit d’Autriche ou des États-Unis, des gens nous contactent de partout par la chaîne Coco Channel, et ensuite ils s’intéressent au film et au concept cross-média. Et comme il y a de plus en plus d’activité autour des vidéos sur YouTube, notre histoire continue à vivre sa vie. C’est un processus naturel, qui réserve bien des surprises. Nous avons encore des vidéos inédites à montrer aux fans de Coco et nous verrons bien ce que nous réserve l’avenir et combien de temps nous gardons la chaîne en ligne.

la mouche cf Coco décide de se filmer en train de craquer. À votre avis, le fait-elle sciemment afin d’attirer les fans en diffusant cette vidéo ?
C’est une scène centrale du film et un tournant dans la vie de Coco. La souffrance qu’elle ressent n’est pas simulée, elle découle de tous ses problèmes et des humiliations qu’elle a subies dans les semaines précédentes. Et pourtant, elle décide de se filmer dans ce moment très intime et de le poster sur Internet. Je ne peux pas vous donner une réponse simple face à des émotions aussi complexes, il y a plusieurs aspects à prendre en compte. En plus du film (ou plutôt, contrairement au film), les vidéos de la chaîne YouTube de Coco aident à comprendre le caractère de la jeune fille et ses conflits intérieurs. La manipulation par les médias est un des thèmes principaux du film, il est donc essentiel pour moi et pour le concept que chaque spectateur reste libre de décider ce qu’il pense de Coco, de ses intentions, de son comportement, autant dans le film que sur les vidéos. En tant qu’auteur, je veux seulement poser des questions aussi précises que possible et susciter une confusion qui, je l’espère, poussera d’autres personnes à réfléchir sur ces questions.

la mouche cf Qu’est-ce qui vous a poussé à raconter son histoire ?
En 2014, j’ai auditionné un grand nombre de jeunes filles de l’âge de Coco pour un autre projet de court métrage. La plupart n’avaient aucune expérience d’actrice. Et quand je leur demandais pourquoi elles avaient envie de jouer dans un film, j’avais l’impression que pour la majorité d’entre elles, c’était plus pour attirer l’attention sur elles et avoir un certain style de vie que pour partager leur talent avec d’autres. Cette attitude me fascinait car je ne la comprenais pas, je ne voyais pas d’où elle venait, donc tout a commencé lors de ces conversations durant les castings. Certes, ce thème de la représentation de soi est très présent dans Wannabe, un thème que connaissent bien tous les gens qui travaillent dans cette branche et qui touche les artistes de tout poil à l’heure des réseaux sociaux. L’histoire contient donc aussi un peu de mon histoire personnelle, ainsi que des idées glanées ces dernières années au cours de mon travail de jeune cinéaste.

I13-2-Wannabe

la mouche cf Quels sont vos projets cinématographiques ?
Je travaille en ce moment sur deux courts métrages. Le premier est un documentaire expérimental sur des femmes qui ont participé à l’émission de la télé autrichienne « Next Top Model ». Tandis que Wannabe raconte l’histoire d’une jeune fille avant qu’elle ne devienne célèbre, celui-ci parle de l’après, quand on a déjà eu son quart d’heure de gloire mais qu’on est toujours jeune et ambitieux. Le deuxième est un film de chambre avec deux acteurs, dont Anna Suk, l’actrice de Wannabe, et Ahmet Simsek, qui jouait le rôle principal dans mon dernier court métrage, Shadow Boxer. Dans ce nouveau projet, j’ai repris des éléments du film de terroir autrichien (« Heimatfilm »), comme les scènes pastorales et l’amour inconditionnel, et je les ai mis en parallèle avec des thèmes tels que l’exclusion sociale et les brigades d’auto-défense. J’ai aussi deux longs métrages en tête, donc on verra ce que réserve l’avenir.

la mouche cf Quels ont été vos coups de cœur au cinéma l’an passé ?
Les deux films qui m’ont le plus inspiré par leurs formidables personnages et leur force cinématographique ont été Toni Erdmann de Maren Ade pour ce qui est du long métrage, et A Man Returned de Mahdi Fleifel pour ce qui est du court.

la mouche cf Si vous êtes déjà venu à Clermont-Ferrand, pouvez-vous nous raconter une anecdote sur le festival ? Sinon, quelles sont vos attentes pour cette édition ?
Ce sera la première fois, mais j’en ai beaucoup entendu parler. Une de mes connaissances disait que c’est « le Disneyland des réalisateurs de court métrage », donc je suis curieux de voir ça et je pense que la semaine à Clermont-Ferrand sera palpitante.

la mouche cf D’autres projections de prévues ?
Le film vient de sortir en avant-première au festival Max Ophüls en Allemagne, à quelques jours du festival de Clermont-Ferrand, et si vous le souhaitez, vous pouvez voir les autres dates de projection sur notre site Internet. Et bien entendu, vous pouvez voir toutes les vidéos gratuitement en ligne sur notre chaîne YouTube et participer à l’histoire de Coco : www.youtube.com/cocochannel99

la mouche cf Est-ce que vous participerez à d’autres événements pendant le festival de Clermont-Ferrand (Expresso, conférences ou autre) ?
Oui, j’ai hâte de participer aux Expresso, et à d’autres événements aussi !

 

 

Pour voir Wannabe, rendez-vous aux séances de la compétition internationale I13.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *