Lunch avec Shit (Merde)

Rencontre avec...

Entretien avec Yong Zeng, réalisateur de Shit (Merde)

 

la mouche cf Comment avez-vous trouvé l’inspiration pour Shit ? Pourquoi étiez-vous intéressé par la représentation d’une vie d’artiste et de cette rencontre particulière ?
Le film concrétise un rêve que j’ai toujours voulu réaliser. Je suis peintre, c’est pourquoi je connais très bien le cercle des artistes et leur quotidien. Le comédien principal est en fait mon ami, qui est un artiste avec des activités extrêmes. Sa vie est bien plus intéressante que le film, d’ailleurs. J’ai juste construit cette histoire à partir de sa propre expérience et de choses qu’il avait envie d’exprimer, afin d’incarner mes émotions sur le réel.

la mouche cf Pourquoi vouliez-vous faire cette séquence surréaliste dans le film ?
J’aime sincèrement la peinture surréaliste et dans le film, les formes surréalistes permettent de dépasser la standardisation de la vision de monde.

la mouche cf Êtes-vous intéressé par la question d’intensité ? Dans le fait de trouver « ce qu’il y a de mieux » dans un endroit où l’on n’espère plus rien ?
Oui, j’aime le sentiment intense. Notre monde est en fait ce qu’il y a de mieux, ce qui fait qu’on ne peut plus rien en espérer dans le même temps.

la mouche cf Aimez-vous davantage l’humour noir ou les personnages excentriques ?
La réalité est en fait ce qu’il y a de plus ridicule et drôle et les personnages excentriques sont en fait ceux qui vivent le plus dans le réel et centrés sur leur réalité intérieure.

la mouche cf Êtes-vous intéressé par la question du genre et avez-vous d’autres projets sur ce thème ?
Oui, je suis très intéressé par cette question. J’ai d’autres scripts dans ce domaine.

la mouche cf Votre souvenir de cinéma le plus intense cette année ?
La plus importante expérience que j’aie jamais traversée a été de réaliser ce rêve, faire un film avec une jeune équipe sans expérience, ce qui me fait croire encore plus fort à un sens de l’existence qui serait lié à la réalisation de ses rêves. Cela faisait 30 ans que j’attendais que ce rêve se réalise.

la mouche cf Si vous êtes déjà venu à Clermont-Ferrand, pouvez-vous nous raconter une anecdote sur le festival ? Sinon, quelles sont vos attentes pour cette édition ?
Je suis très impatient de partager mon expérience de réalisation et les anecdotes durant les tournage et montage.

la mouche cf D’autres projections du film sont-elles prévues ?
J’ai une autre version du film qui est plus longue. La fin est beaucoup plus claire, mais la traduction du film est hasardeuse. Du coup, je ne sais pas encore si je pourrais trouver diffuser cette version-là.

 

 

Pour voir Shit, rendez-vous aux séances de la compétition Labo L5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *