Breakfast avec Na Zdrowie! (À tes souhaits !)

Rencontre avec...

Entretien avec Paulina Ziółkowska, réalisatrice de Na Zdrowie! (À tes souhaits !)

la mouche cf Pourquoi vous êtes-vous penchée sur la transmission des microbes ?
Je suis souvent enrhumée. Quand on est au lit, on s’ennuie et on a plein de temps pour penser à toutes sortes de choses. Et j’ai fait un film.

la mouche cf Vous êtes-vous inspirée de la symbiose, de la duplication et de la division cellulaire ?
Pas vraiment. Je suis plutôt partie de l’expression anglaise « I am sick of you », (je ne te supporte plus) littéralement, je suis malade de toi, être malade des autres… J’ai toujours été fascinée par la différence de nos comportements selon les personnes qui nous entourent. Par l’influence de la mode. La même personne peut se conduire complètement différemment, être gentille ou agressive, contente ou stressée, selon son interlocuteur. Comme il n’y pas de personnage principal dans le film, tout est très fluide et en constante évolution. Nous sommes constamment entourés par les autres, influencés par eux, ce sont eux qui nous construisent autant que nous-mêmes.

la mouche cf Aviez-vous prévu le basculement de cette fusion, de cette duplication et de cette séparation sur le plan mental ou intellectuel ?
Oui, je m’intéressais au fait que la maladie touche le corps mais aussi l’esprit, le soi. Les microbes qui s’immiscent en nous font des choses bien mystérieuses et on ignore jusqu’à quel point ils peuvent nous nuire.

la mouche cf Jouez-vous souvent avec les couleurs dans vos films d’animation ? Quel rôle leur avez-vous donné dans ce film en particulier ?
J’adore les couleurs. Je les aime tellement que j’ai tenté de les utiliser toutes. Dans ce film, c’était possible car elles avaient aussi du sens. Chaque personne a sa propre couleur et les couleurs peuvent se mélanger, se diviser ou se superposer, tout comme les gens se mélangent et s’influencent mutuellement.

la mouche cf Diriez-vous que le format court vous a donné une certaine liberté ?
Oui, sans aucun doute. Ce format offre non seulement la possibilité de raconter des histoires mais aussi celle de s’exprimer de façon symbolique et de mettre en scène des idées abstraites. Je me demande s’il existe une autre façon de montrer au cinéma des gens qui éternuent les uns dans les autres.

Na Zdrowie! (À tes souhaits !) a été projeté en compétition internationale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *