Dîner avec Kommittén (Le comité)

Rencontre avec...
I5-3-Komitten

Entretien avec Gunhild Enger et Jenni Toivoniemi, réalisateurs de Kommittén (Le comité)

 

la mouche cf Comment a débuté votre collaboration ?
Nous étions invités par l’équipe du programme CPH:LAB à collaborer et heureusement nous partageons le même sens de l’humour, nous avons donc tout de suite donc trouvé cette idée intéressante !

la mouche cf Pour ceux qui ne connaissent pas bien la géographie de cette région, pouvez-vous nous en dire plus sur la jonction entre ces trois pays et son importance ?
Treriksröset se trouve en Laponie et c’est une pierre qui marque la frontière entre la Norvège, la Suède et la Finlande. Elle se trouve au milieu d’une région sauvage et attire beaucoup de touristes, malgré le fait qu’il ne s’agit que d’un bloc de béton jaune. Son histoire est amusante. Au départ, en 1897, ils avaient prévu d’installer une pierre en collaboration avec la Russie, la Suède et la Norvège mais n’arrivaient pas à se décider quant à la pierre. Ils ont relancé ça en 1901 mais n’avaient pas assez de béton. Le bloc actuel date de 1926.

la mouche cf Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le processus de casting et le tournage ? Dans quel pays s’est-il déroulé ?
La production de ce film est un bel exemple de « réalisation en comité » avec des scénaristes et réalisateurs venus de différents pays et un producteur principal d’un troisième pays (et 8 financiers pour un court !) Nous tenions à réaliser ce film à partir d’une co-production internationale pour apprendre et voir si cela peut bénéficier au film. C’était drôle, fou, épuisant et surréaliste. Nous avions des membres de l’équipe venus de toute la Scandinavie, donc on ne peut imaginer un film qui soit plus nordique. Le processus de casting a été long et s’est déroulé dans les trois pays. Nous avons utilisé des acteurs professionnels et amateurs et nous avons donc dû leur faire faire des essais ensemble. Nous avons tout filmé sur le lieu-même pendant deux jours, et pour y arriver, vous devez prendre un bateau puis marcher pendant 45 minutes !

la mouche cf Le film fonctionne parfaitement bien en tant que court métrage, avec une fin drôle et bien ficelée Avez-vous envie d’explorer d’autres formats ?
Oui, nous avons déjà des idées de longs et nous aimerions travailler ensemble de nouveau. En ce qui concerne les genres… j’aimerais jouer avec plusieurs genres. En fait, ce que je trouve très intéressant, c’est quand les genres se recoupent. Je cherche surtout à trouver la meilleure façon de raconter chaque histoire.

la mouche cf Quels ont été vos coups de cœur au cinéma cette année ?
Ca a été une bonne année pour les films finlandais, grâce à deux premiers films – Little Wing de Selma Vilhunen et Olli Mäki de Juho Kuosmanen, deux films forts et uniques. Quant aux films étrangers, j’ai encore pas mal de films à voir mais jusqu’à présent j’ai adoré Le client de Asghar Farhadi et Nocturnal Animals de Tom Ford.

la mouche cf Si vous êtes déjà venus, racontez-nous une anecdote vécue au Festival de Clermont-Ferrand ? Sinon, qu’en attendez-vous ?
Nous nous sommes rencontrés à Clermont-Ferrand en 2013 et nous avions dansé toute la nuit ! Le fait de revenir avec un film en commun représente beaucoup pour nous. J’ai été touché par l’enthousiasme du public au festival. J’ai vu une vieille dame pester quand elle n’a pas réussi à acheter un billet pour voir mon film. J’ai adoré ! J’ai hâte d’aller à la rencontre de ce public fan de courts et de rencontrer du monde.

 

Pour voir Kommittén, rendez-vous aux séances de la compétition internationale I5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *