Dernier verre avec Jeri’s Grill

Rencontre avec...

Entretien avec Ed Flynn, réalisateur de Jeri’s Grill

la mouche cf Pouvez-vous nous en dire plus sur le travail avec une Compagnie de Théâtre pour ce film ? Qu’est-ce qui vous a motive à créer un film “d’ensemble” ?
J’ai commencé à penser à Jeri’s Grill après une période de visionnages d’autant de films de Robert Altman que je n’ai pu en trouver. Je suis tombé amoureux de tant de performances parmi celles qu’il y a dans ses films que j’ai commencé à me demander pourquoi. Il fait éclater des personnages qui ont des histoires incomplètes et qui parlent les uns par-dessus les autres et pourtant on arrive à connaître la personnalité de chacun de ces personnages intimement. J’ai décidé de faire le casting du court métrage avant de développer un scénario qui corresponde aux acteurs choisis. Je suis membre de la Compagnie du Gift Théâtre à Chicago alors j’ai commencé à travailler avec la troupe et ajouté quelques comédiens et on est partis de là.

la mouche cf Qu’est-ce qui vous intéressait dans le fait de faire échanger vos personnages sur la dernière franchise ? Êtes-vous du style “fan” ou regardez-vous plutôt le phénomène de l’extérieur ?
En Amérique, on ne peut pas marcher longtemps dans une direction sans tomber sur quelqu’un qui a une conversation sérieuse autour d’un film tiré d’un comic. Les immenses franchises internationales rassemblent des personnes de tout style et si différents. C’est dans un certain sens formidable. Je voulais que Jeri’s Grill donne à voir plein de personnages différents qui se rejoignent, alors j’ai inventé la franchise des « Amis Galactiques » comme un moyen pour arriver à mes fins.

la mouche cf Je suppose que Jeri’s Grill est un lieu réel. Pourquoi l’avez-vous choisi comme décor ?
Jeri’s Grill est un vrai restaurant d’entreprise à Chicago. Cela rassemble des clients de plein de styles. Tout ce qui a trait à Jeri’s est agréable. La nourriture est délicieuse. Nous avons tourné de nuit durant plusieurs nuits et après avoir tout remballé on traînait souvent jusqu’à l’ouverture pour y prendre le petit déjeuner, œufs et pain grillé.

la mouche cf Ai-je raison de penser que vous avez un parcours en Théâtre et en Improvisation ? Êtes-vous toujours actif dans cette voie ?
Je travaille comme comédien de théâtre et comme acteur de film. Je fais du stand-up et de l’improvisation et je joue régulièrement au Théâtre à Chicago et à Los Angeles. Je suis membre de la troupe du Gift Théâtre, qui compose la majorité du casting de Jeri’s Grill.

la mouche cf Qu’est-ce qui vous a fait passer au film ? Que comptez-vous explorer ensuite ?
Je suis venu au film à partir de la comédie à sketches. Ma partenaire comique de l’époque, Aemilia Scott, voulait écrire et réaliser son premier court métrage ‘Best If Used By’ (a Clermont 2013 alum). Je l’ai aidé en tant que producteur et ai tant apprécié le déroulement que je me suis mis à faire mes propres films à mon tour. Mon prochain court métrage est à propos d’une femme manager d’un groupe de garçons lors d’une tournée en van du groupe.

la mouche cf Qu’est-ce qui vous intéressait en particulier dans votre exploration du point de vue de la dynamique entre les différents personnages ?
J’ai toujours adoré regarder comment les gens se comportent dans les restaurants. La façon qu’ils ont de partager l’espace est très révélatrice.

la mouche cf Y a-t-il des libertés que le format court métrage vous a apportées en particulier ?
Les courts métrages permettent d’imposer la forme souhaitée sans se sentir obligé de tenir dans la durée. De formidables idées ne peuvent pas et ne devraient pas remplir cent minutes de film.

la mouche cf D’autres projections prévues ?
La projection à Clermont-Ferrand sera notre première mondiale. Nous espérons continuer à diffuser le film autour du monde.

Pour voir Jeri’s Grill rendez-vous aux séances de la Compétition Internationale I9.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *