Festival 2019 en images, J4 : l’ouverture du marché, des ateliers, des rencontres et beaucoup de réalisateurs !

Le court en images

L’entrée du Marché du film court © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Marché du film court © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Marché du film court © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Marché du film court © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Breakfast meeting au stand sénégalais – Le marché du film court © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

L’Atelier – école éphémère de cinéma © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

L’Atelier – école éphémère de cinéma © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Théâtre d’ombres – Les Petits Ateliers © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Atelier stop motion – Les Petits Ateliers © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Studios Pop Hop par le FAR – Les Petits Ateliers © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Séance scolaire en salle Cocteau © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

© Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

L’équipe d’animation des Expresso : Annick Rivoire, Claire Diao et Claude Duty © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Mohamed Hossameldin © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Inés Gowland © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Dawid Ullgren (Nittonhundraåttioett) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Laura Carreira (Red Hill) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Benoît Rambourg (Nus dans les rues la nuit) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Marion Desseigne (Fatiya) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Thomas Buisson (Claude Libre) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Nikita Diakur (Fest) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Chien Yu Lin (The Sound of Falling) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Corina Schwingruber Ilić (All Inclusive) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Thanasis Neofotistos (Leoforos Patision) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Aliaksei Paluyan (Lake of Happiness) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Mohammad Reza Fahriyansyah (Kembalilah Dengan Tenang) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Asher Jelinksy (Miller & Son) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Marta Pajek (III) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Emilie Kirstine Blickfelds (Saras Intime Betroelser) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Louis Hans-Moëvi (Intercontinental) © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Atelier Euro Connection © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Theodore Ushev © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Patrick Bouchard © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Classe de maîtres avec Theodore Ushev et Patrick Bouchard, animée par Christian Guinot © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Présentation de la Poudrière en présence de Laurent Pouvaret, directeur des études et réalisateur de films d’animation, et Antoine Lopez, cofondateur du festival de court métrage de Clermont-Ferrand spécialiste du cinéma d’animation et membre du conseil d’administration de La Poudrière © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Jason Todd et Tam Dan Vu remplacent Jérémy Comte, réalisateur de “Fauve” et lauréat du prix Short of the Year © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Du court au long © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Rencontre au Rio avec Quentin Baillieux (Le Mans 1955) © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat

Rencontre au Rio avec Violeta Paus et Anna Paula Höning © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Rencontre avec les réalisateurs de la compétition nationale au Rio © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Radio Campus est installée à LieU’Topie © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Radio Arverne est installée à la Librairie Les Volcans © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Apéro des réalisateurs internationaux © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

Olivier Bianchi et Jean-Claude Saurel © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *