Festival 2018 en images, jour 1 : c’est parti !

Le court en images
  • 042_web
  • 046_web
  • 008_web
  • 022_web
  • 024_web
  • 025_web
  • 028_web
  • festival-2018-ambiance-12
  • dsc_2463
  • dsc_2492
  • dsc_2522
  • dsc_2527
  • dsc_2544
  • dsc_2617
  • dsc_2741
  • 22
    Un dernier brief pour les bénévoles ? © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 32
    Laurent Lucas heureux d'être arrivé à Clermont ! © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 42
    Tim Redford, Stéphane Souillat et Élise Chassaing animent la soirée d'ouverture © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 61
    Le jury national fait connaissance ! © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 67
    La salle Cocteau pour la cérémonie d'ouverture © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 69
    Oui, Tous à table avec Jean-Claude ! © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 80
    Laurent Lucas et Julie Lopes Curval © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 83
    Tous les membres des jurés pour l'ouverture ! © Sauve qui peut le court métrage, Baptiste Chanat
  • 007_web
    Exposition Anatomie du Labo 10 © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 012_web
    Ludchat, Jean-Claude Saurel et Fred Le Falher © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 014_web
    "Donne moi la VHS" © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 015_web
    Exposition Anatomie du Labo 10 © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 008_web
    Tous à table Jean-Claude ? © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 022_web
    Georges Schwizgebel et Antoine Lopez © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 024_web
    Rémi Chayé, Georges Schwizgebel et Antoine Lopez © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 025_web
    Et un jury international, un ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 028_web
    © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • festival-2018-ambiance-12
    En avant ! © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2463
    Les enfants avant leur séance de courts © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2492
    Antoine Lopez présent pour l'oblitération du timbre "premier jour" © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2522
    Antoine Lopez présent pour l'oblitération du timbre "premier jour" © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2527
    Jean-Claude Saurel, président de l'association © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2544
    Tim Redford et Stéphane Souillat, haut les mains ! © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2617
    Élise Chassaing, Maîtresse de la cérémonie d'ouverture © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • dsc_2741
    Sandrine Veysset, Julie Lopes Curval et Laurent Lucas © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau
  • 002_web
    À la tienne, Élise ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 005_web
    Friendship is in the air... © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 009_web
    Une répétition rock'n'roll ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 021_web
    Notre stagiaire de prestige en pleine interview ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 030_web
    Le passage incontournable des professionnels : le trombino ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 033_web
    Vous êtes plutôt I6 ou F12 ? © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 035_web
    Sandrine Veysset, jurée nationale © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 037_web
    Julie Lopes Curval, jurée nationale © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 042_web
    Laurent Lucas, au jury national © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 046_web
    Dans les coulisses avec Seamus Murphy © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 008_web
    Des films à la louche ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 024_web
    Rémi Chayé, Georges Schwizgebel et Antoine Lopez : une belle brochette d'artistes ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 025_web
    Nadia Ben Rachid, Midi Z, Dominique de Rivaz et Seamus Murphy, jury international © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 028_web
    Midi Z, Dominique de Rivaz et Seamus Murphy, jury international © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 002_web
    Élise Chassaing © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 005_web
    Stéphane Souillat et Tim Redford en pleine répétition © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 009_web
    La répétition vire au drame © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 030_web
    Le Trombino 2018 © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 033_web
    On planifie les futures séances ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 035_web
    Sandrine Veysset © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 037_web
    Julie Lopes Curval © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 042_web
    Laurent Lucas © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 046_web
    Tim Redford, Seamus Murphy et Midi Z © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 008_web
    Le clap d'ouverture ! © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 022_web
    © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 024_web
    © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 025_web
    © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 028_web
    Midi Z, Dominique de Rivaz et Seamus Murphy © Sauve qui peut le court métrage, Juan Alonso
  • 22
  • 32
  • 61
  • 67
  • 69
  • 80
  • 83
  • 007_web
  • 012_web
  • 014_web
  • 015_web
  • 007_web
  • 012_web
  • 014_web
  • 015_web
  • 002_web
  • 005_web
  • 009_web
  • 021_web
  • 030_web
  • 033_web
  • 035_web
  • 037_web

On revient en images sur l’ouverture du festival.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *