Chronique de l’oncle Raoul #6 : Vitesse de croisière et souffle court

Chronique de l’oncle Raoul
Vernissage de l'exposition 'La ménagerie enluminée' avec Chris et Soo-Jin Buzelli, ainsi que Jean-Claude Saurel - © Sauve qui peut le court métrage, Rémi Boissau

Mardi, trois programmes. Mercredi, un programme. Me reste en tête le boléro de Esa música (Cette musique) (I3). Les sollicitations autres se multiplient. Réunion du comité des César de l’animation avec deux nouvelles intéressantes pour les professionnels concernés : il y aura un César pour le court métrage d’animation et dès 2015, quatre courts seront nominés (au lieu de deux aujourd’hui) sur douze présélectionnés (au lieu de dix).
Réunion avec Pascal Pérennès pour ma participation au comité de lecture des scénarios de la région Poitou-Charente. Et surtout mes retrouvailles avec Chris Buzelli et sa compagne Soo-Jin. Moments très sympas. Ils ont adoré le festival l’an dernier et sont de retour cette année avec une super expo des illustrations de Chris au Conseil général du Puy-de-Dôme avec, cerise sur le gâteau, l’original de la « mouche ». Chris était à fond et est intervenu régulièrement avec des classes d’enfants drivées par Isabelle Fesquet. Chris était aux anges autant que les enfants qui ont adoré ses images. Chris m’a rapporté cette jolie séquence à quelques heures de son départ. Un enfant lui a demandé s’il pouvait lui toucher la main. Avant de lui répondre Chris a voulu savoir pourquoi. L’enfant lui a dit qu’il avait vu une émission à la télévision où l’on affirmait qu’en touchant la main de quelqu’un on pouvait prendre son pouvoir. Alors Chris lui a dit : « D’accord mais moi en retour je vais prendre ta jeunesse ». Jolie histoire comme le court métrage sait en génèrer. Chris est reparti plus tôt que prévu car il s’est vu confier la présentation de la cérémonie de remise de prix par la Society of Illustrators à New York. Moi, j’ai dansé un rock’n’roll avec Soo-Jin. Get your kicks on Route 66 ! Il va falloir que je reprenne la course à pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *