Breakfast avec Cadoul de Craciun (Cadeau de Noël)

Rencontre avec...

Entretien avec Bogdan Muresanu, réalisateur de Cadoul de Craciun (Cadeau de Noël)

la mouche cf Pourquoi situer le film à cette période ? Avez-vous directement pâti du régime de Ceausescu ?
Cette période m’a toujours intéressé, peut-être parce que j’ai grandi avec le communisme et que j’ai donc pu expérimenter dans ma chair les avantages de ce Meilleur des Mondes. Et aussi parce que ma famille, comme toutes celles de cette époque, a été très marquée par la stupidité et la sauvagerie du régime Ceausescu. Dans un sens, j’ai vécu des moments similaires à celui que je raconte dans le film, même si ce scénario reste de la pure fiction.

la mouche cf Avez-vous été amené à faire un gros travail de recherche pour ce film ?
J’ai étudié la philosophie politique et lu beaucoup de choses sur cette période. Et pour le film, j’ai aussi fait des recherches plus pointues sur l’actualité de cette journée particulière (sur Radio Free Europe par exemple), regardé des documentaires sur le sujet, consulté les archives et les journaux. J’ai aussi beaucoup parlé avec des témoins qui ont vécu ces temps obscurs, ce qui m’a donné l’idée de filmer presque à la manière d’un documentaire.

la mouche cf Travaillez-vous essentiellement en Roumanie ou plus internationalement ? Comment a démarré votre carrière de réalisateur ?
Comme réalisateur, je travaille essentiellement en Roumanie (en ce moment, sur un court d’animation). Mais j’ai différents projets en tant que scénariste avec l’Italie, la Bulgarie, etc.

la mouche cf Votre sujet se prête très bien au format court. Avez-vous des projets de réalisation de longs ? Quels sont les genres que vous aimeriez explorer ?
Oui, tout à fait. En fait je suis en train de travailler sur un long métrage qui sera le développement de l’idée abordée dans ce court. Je vais donc dans un premier temps rester dans le registre de l’humour noir, mais comme je suis aussi sur le point de terminer un court d’animation, il se pourrait bien que j’aborde bientôt l’univers du long métrage d’animation. (Enfin d’ici quelques années).

la mouche cf Y a-t-il des libertés que le format court métrage vous a apportées en particulier ?
J’aime le format court pour la liberté qu’il procure et qui permet d’explorer une idée jusqu’au bout, quel que soit le format, la manière, le style, indépendamment d’une quelconque politique qui tend à pourrir légèrement le monde du cinéma en général…

Pour voir Cadoul de Craciun (Cadeau de Noël), rendez-vous aux séances de la compétition internationale I5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *