Carnet de bord #1 : au festival de Clermont-Ferrand dans la peau d’un… membre du jury

Carnet de bord

Arthur Messerli

 

la mouche cf CARNET DE BORD

Vendredi 31 janvier, jour 1

Premier jour du festival. Nous sommes réunis avec les autres membres des jurys jeunes à la Maison Internationale Universitaire pour nous présenter le programme du festival : cinq jours pour voir 75 films répartis sur 15 séances et débats le jeudi pour attribuer un unique prix. La délibération s’annonce difficile ! J’assiste aux deux cérémonies d’ouverture à la Maison de la culture et rencontre les membres des deux jurys jeunes. Le festival est enfin ouvert ! Hâte d’assister aux premières séances !

Samedi 01 février, jour 2

Aujourd’hui, séances de 12h, 16h et 20h à Cocteau. Impression que certains films se distinguent. Première discussion entre membres du jury pour prendre la température. Nos goûts sont très différents. Ça va être chaud jeudi ! Mais en même temps on est venu pour ça !

Dimanche 02 février, jour 3

C’est toujours aussi agréable d’entendre la salle applaudir après chaque court métrage ! On sent qu’il y a un vrai respect des films et de ceux qui les font. Encore trois séances aujourd’hui, ça semble peu mais c’est beaucoup quand on doit se faire un avis sur chaque film.

Lundi 03 février, jour 4

Les journées se ressemblent et se mélangent. Les séries s’enchaînent. Trois séances de plus aujourd’hui. Ma mémoire commence à sélectionner les films qui m’ont marqué.

Mardi 04 février, jour 5

Grosse journée : 4 séances dont 3 qui s’enchaînent ! Je lutte pour garder les yeux ouverts lors de la dernière séance…

Mercredi 05 février, jour 6

Dernier jour de projection, le temps est passé extrêmement vite ! Repas avec les membres des jurys jeune étudiant de cette année et certains des années précédentes. On a vu tous les films, il n’y a plus qu’à hiérarchiser ! Six films m’ont particulièrement marqué mais je ne sais pas si ce sont les mêmes pour les autres membres. Ça va être dur de choisir…

Jeudi 06 février, jour 7

8 heures ! Voilà le temps qu’il a fallu pour délibérer ! On a pris le temps de parler de chacun des films qu’on a aimés, tous les cinq enfermés dans une salle. C’était long. Difficile de se rendre compte que l’on a qu’un seul prix à attribuer. Difficile de choisir entre des films qui n’ont rien en commun. C’est compliqué de faire des concessions. Parce qu’évidemment, s’il y a consensus sur quelques films, la hiérarchie est différente pour chacun des membres du jury. Mais finalement, on est tous d’accord pour dire que le film qu’on a choisi est un grand film. Et, au final, tout le monde assume le prix. Le plus dur est fait. La pression retombe.

Vendredi 09 février, jour 8

Enfin un jour de repos ! Je vais voir deux séances hors compétition. Plaisir de ne pas avoir à juger les films !

Samedi 08 février, dernier jour

Je passe l’après-midi avec les autres membres du jury pour finaliser une petite animation pour la cérémonie de clôture (les deux à vrai dire !). On a aussi cherché quelqu’un pour pouvoir prononcer le titre du film en version originale, une façon de montrer notre respect au film et au réalisateur. La cérémonie arrive. Les discours des officiels s’enchaînent, les premiers prix sont décernés. On se rend compte qu’on n’a pas vu les films des autres compétitions. Et puis c’est notre tour. Et le réalisateur monte sur scène, ravi. Le festival se termine. La semaine a été intense mais est passée si rapidement… Hâte d’assister à la prochaine édition !


Biographie de Arthur Messerli, membre du jury jeune étudiant 2014

Arthur Messerli est étudiant à l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand et est actuellement en deuxième année de Master de Géographie environnementale.

 

Le jury jeune etudiant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *